gingembre

Origine et découverte du gingembre

Le gingembre vient de l’Inde orientale et de la Malaisie, mais on l’utilise aussi souvent dans la cuisine nord-africaine. A l'origine, le gingembre était utilisé pour ses vertus médicinales et aphrodisiaques. C’est en Inde, en Chine et en Australie qu’on cultive massivement le gingembre. On y fabrique les meilleures poudres de gingembre vendues dans les épiceries. En Inde, on utilise aussi la plante du gingembre dans la médecine ayurvédique.

En Europe, c'est au moyen âge qu'on a retrouvé des traces de gingembre dans des boissons. Ce fut d'ailleurs le premier usage culinaire du gingembre. Par la suite, on l'introduisit dans des plats, comme le pain d'épices, mais aussi dans la composition des curry indiens. Chaque région du monde à une utilisation très personnelle de cette épice. Ainsi, au Japon, le gingembre sert dans la confection du vinaigre local et en accompagnement des sushis.

Cuisson et préparation du gingembre

Avec une saveur légèrement piquante et chaude, le gingembre donne un parfum agréable relevé aux plats et boissons. Selon le type de gingembre utilisé : gris ou blanc, en poudre ou en entier, le gingembre se consomme frais ou confit dans du sucre.

  • Brut, le gingembre est râpé ou haché. Il s’ajoute souvent dans les soupes, les currys, les plats de poisson ou les plats sautés.
  • En poudre, le gingembre s’accommode avec les confiseries, les pâtisseries et les pains.
  • Entier, le gingembre peut être confit. Au Japon, rappé rosé et vinaigré, il accompagne tous les plats de sushis et sashimis.