Curcuma poudre (origine ile de la réunion)

Poids

Description :

Curcuma longa est une plante herbacée rhizomateuse vivace du genre Curcuma de la famille des Zingibéracées originaire d'Inde et de Malaisie1. De ses rhizomes réduits en poudre est extraite l'épice homonyme. Ingrédient principal des caris, où il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés (épice, conservateur de nourriture, agent colorant, cosmétique et médicinal)

Histoire :

Le curcuma (Curcuma longa) est originaire du sud ou du sud-est de l'Asie. Il est le résultat de nombreuses sélections successives au point que l'existence même d'une espèce sauvage de curcuma est remise en question. Le curcuma est cultivé depuis l'Antiquité en Inde. Il est fréquemment mentionné dans la littérature en sanskrit à partir du IVe siècle de notre ère, notamment dans l'Atharva-Véda, où il est indiqué qu'un massage à la poudre de curcuma aide à soigner les malaises cardiaques. Le Curcuma longa semble avoir été connu en Chine avant le VIIe siècle de notre ère : il apparait dans le Bencao gangmu de Li Shizhen9 et le Xin Xiu Ben cao (659 EC). Il est connu en Occident depuis l'Antiquité.

Au XVIIIe siècle, le curcuma, sous son nom Terra merita ou safran des Indes, est importé en Europe par les grandes puissances navales (Hollande, Royaume-Uni, Portugal et France). Il est utilisé aussi bien pour ses propriétés tinctoriales que médicinales.

En Polynésie française, à Mangareva dans l'archipel des Gambiers, le dieu Rao était invoqué au moment de la plantation du Curcuma longa15.

Sur l'île de la Réunion, le curcuma a été introduit par Joseph Hubert, au XIXe siècle.

Caractéristiques :

Le rhizome de curcuma est une tige souterraine vivace, généralement à peu près horizontale, émettant chaque année des racines et des tiges aériennes. Séché et réduit en poudre, le rhizome est utilisé comme épice. Sa saveur est poivrée et très aromatique.

La préparation de la poudre consiste à faire blanchir les rhizomes pendant 1 à 3 minutes (pour retirer les éventuels champignons et moisissures ; éliminer les mauvaises odeurs et mauvais goûts, éliminer l'air des rhizomes afin d'éviter l'oxydation pendant le stockage), les faire sécher au soleil pendant 10 à 15 jours (ou dans un séchoir à 65 °C), puis les moudre.

Il entre dans la composition de mélanges d'épices de la cuisine indienne : les masalas (indûment appelés curry) dont il constitue l'épice principale, le tandoori masala, le mukhavas (mélange indien de graines pris en fin de repas pour favoriser la digestion

Le curcuma entre également dans la composition de mélanges d'épices dans le colombo antillais, le massalé réunionnais, le ras-el-hanout du Maghreb, le curry japonais.

Bien faits :

Le curcuma est, en plus d'être un antioxydant de premier choix, un anti-inflammatoire tout aussi puissant. Là encore, c'est de sa riche teneur en curcumine que le curcuma longa tient ses bienfaits anti-inflammatoires. Peu importe le type d'inflammations diagnostiquée, le curcuma peut aider à la guérir.

Contre indication :

Le curcuma est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d'obstruction des voies biliaires (calculs). Celles qui souffrent d'une maladie du foie doivent consulter leur médecin avant de prendre du curcuma. Il est également contre-indiqué chez les personnes qui ont développé des signes d'allergie à cette plante